Oeuvres romanesques complètes V.II de Jane Austen

PLEIADE-AUSTEN

Jane Austen consacrée par la Pléiade.

Treize ans après la publication du Tome I des « œuvres romanesques complètes de Jane Austen » dans laquelle le lecteur a pu savourer la très grande qualité de traduction de « Orgueil et Préjugé », la collection de la Pléiade récidive en nous offrant le deuxième tome fin décembre 2013.

Dans ce tome II, sont mis à l’honneur trois récits de la romancière. Il s’agit du très célèbre « Mansfield Park » puis vient ensuite « Emma » et enfin « Persuasion » dernier roman de Jane Austen, publié en 1818 peu après sa mort. Au travers de ces trois romans, Jane Austen, une fois de plus excelle dans l’art de brosser les portraits de jeunes femmes tout à tour fragiles comme Fanny, antipathiques comme Emma ou bien indécis et perdu comme Ann. Jane Austen s’intéresse surtout aux jeunes filles en âge de se marier et qui se retrouvent alors confrontées à la question du choix et à une société aux valeurs morales étriquées. Plus que des romans sentimentaux, le lecteur s’il veut bien pénétrer plus dans l’univers de Jane Austen verra que celle-ci opte pour ses héroïnes non pour le chemin du cœur mais pour celui de la raison. L’amour peut être salvateur comme c’est le cas pour Emma mais s’il est tempéré et s’il ne se laisse pas débordé par les effusions sentimentales. Ainsi, Fanny se garde bien de prendre pour époux Henry, un séducteur patenté selon elle et garde toujours dans son for intérieur une préférence pour son cousin, Edmund. On aura compris, les romans de Jane Austen insiste sur la nécessité pour des jeunes filles de prendre en compte les exigences de la société et des bienséances morales si elles veulent imposer leur volonté et le triomphe de l’amour sur les contingences extérieures. C’est le prix pour acquérir le bonheur individuel et Fanny l’accepte lors de son séjour à Mansfield Park chez sa tante car : « En ce monde, le prix à payer n’est pas aussi égal qu’on pourrait le souhaiter. ». Cependant, en traitant la question des jeunes filles en fleur et leur entrée dans la société anglaise du début du 19ème siècle, Jane Austen, par ricochet brosse aussi un portrait sans concession de son époque. La lecture de son œuvre à l’endroit de la condition féminine renvoie le lecteur au roman « Corinne ou l’Italie » de sa consœur française, Madame de Staël, décédée  la même année que l’auteure de « Mansfield Park ».

Mais l’envie de relire Jane Austen est liée aussi au puissant appareil critique mis en place ici par « La Bibliothèque de la Pléiade », une collection de la maison Gallimard. En effet, les érudits tels que Pierre Goubert accompagnés de Guy Laprevotte et de Paul Pichardie dotent l’œuvre des « Appendices » et des « Correspondances » de Jane Austen qui permettent une approche plus aisée des écrits de cette auteure. Les « Notices et Notes » renforcent cette idée et offrent au public un accompagnement érudit le long de sa lecture.

C’est pourquoi, cette collection est un joyau pour les puristes, anglophile et épris de la prose de Jane Austen. Son prix est à la hauteur de l’implication des savants qui ont mobilisé leurs connaissances pour offrir aux lecteurs une version inestimable d’une écrivaine anglaise. C’est une édition de luxe, un présent à offrir aux fins connaisseurs qui sauront l’apprécier.


Edition publiée sous la direction de Pierre Goubert avec, pour ce volume, la collaboration de Guy Laprevotte et de Jean-Paul Pichardie.
Traduction de l’Anglais par Pierre Goubert.
1356 pages
Editeur: Gallimard, Collection « Bibliothèque de la Pléaïde »
Parution: Décembre 2013
49 Euros.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature anglaise. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s