L’homme qui marche de Jirô Taniguchi

l'homme qui marche

« Rêverie d’un promeneur solitaire »

Dans L’homme qui marche, Taniguchi renoue avec une tradition qu’il connaît bien: le bouddhisme zen. Le récit peut dérouter dans le sens où il n’y a pas d’intrigue. Tout se passe dans la marche, la déambulation et le flux intérieur de la pensée jamais révélé du personnage. En effet, il y a une absence de la parole. Le personnage est un taiseux. L’homme marche, saute, grimpe dans les arbres, admire la pluie à travers sa fenêtre. Comme son épouse, il prend le temps de sentir la chaleur du soleil sur son corps, s’amuser comme un enfant dans les jardins publics. Il n’hésite pas à restituer à la mer un coquillage que son chien Neige a déterré.

Le livre est surtout poétique, émouvant. Il demande au lecteur de renouer avec l’essentiel: l’écoute de la nature, prendre le temps de savourer l’instant présent. L’homme qui marche est celui qui est dans la philosophie de la lenteur et de la contemplation. Rien ne nous presse au point d’aliéner notre relation profonde avec la nature (et avec notre moi profond). Savourer les petits riens du quotidien c’est se doter d’une faculté toute nouvelle d’approcher le bonheur en toute simplicité.

A l’heure du burn-out professionnel et du tout anxiolitique, Taniguchi nous invite à arrêter un instant notre course vers la technologie et l’avoir pour nous retrouver et nous ressourcer au bord d’un chemin ou d’une rivière.

Un livre à lire et à méditer


Editeurs : Casterman (2ème Edition)
2004
14,50 €

Publicités
Cet article a été publié dans BD et comics. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s