Le médecin personnel du roi de Per Olov Enquist

PO Enquist

Per Olov Enquist est né en Suède en 1934. Il vit et travaille au Danemark. Son amour pour Copenhague et sa curiosité pour son pays d’accueil l’ont poussé à se documenter et d’écrire des fresques historiques. Il a notamment écrit de grandes oeuvres dont les plus connues sont: 1) L’Extradition des Baltes paru en 1986 2) L’heure du lynx paru en 1989 3) La bibliothèque du capitaine Némo paru en 1992. Il vit toujours à Copenhague.

 Le_medecin_personnel_du_roi

Le roi est malade

En 1770, nous sommes sous le règne du jeune Christian VII, surnommé le roi fou. Le pays est en effervescence et totalement divisé entre la modernité soutenue par les idées des Philosophes des Lumières tels que Voltaire ou encore Diderot et l’Ancien Régime donnant pouvoir à l’aristocratie très encline à conserver ses privilèges. Cependant, l’attitude du roi et sa maladie vont permettre au Danemark de prendre une autre voie vers un changement radical tant sur la plan sociétal que sur le plan politique. L’homme fort du pouvoir s’incarne dans la figure de Struensee, un médecin allemand, intime du roi. Son influence ne cesse alors de grandir de jour en jour au contact du couple royal allant jusqu’à partager la couche de la reine Caroline Mathilde avec le consentement du roi. Progressivement, Struensee s’impose et le roi, sous son emprise, le laisse gouverner à sa place. Dans la réalité des faits, Struensee voit là une occasion pour faire passer des réformes progressistes. Humaniste, influencé par les Lumières, il va entreprendre de révolutionner le Danemark considéré comme réfractaire à l’esprit éclairé. Il donne un destin et un visage autres au Royaume attisant ainsi la détestation, l’envie des aristocrates et courtisans qui vont tenter de le perdre.

Le roman met en lumière les intrigues d’une cour méconnue par le lecteur français. Il permet de mieux comprendre le siècle des Lumières au Danemark et l’influence des philosophes français et anglais sur la marche de l’Histoire dans les royaumes d’Europe. Le processus de diffusion des idées des Lumières et l’intérêt des philosophes notamment Diderot à l’endroit du pouvoir laissé vacant sont remarquablement rendus au travers des 370 pages du roman.

Le médecin personnel du roi traite d’un sujet bien connu à savoir la faveur royale envers les figures d’hommes de « basse extraction ». En effet, elle a permis à ces hommes d’assumer les plus hautes charges du Royaume. Le destin de Struensee est comparable à ceux qui ont jalonné l’Histoire tels que celui de Thomas Moore, ou encore celui de Sir Cromwell sous Henri VIII. Ces hommes ont perdu leur vie en permettant aux royaumes de suivre une véritable mutation politique vers une modernité sans précédent.

Per Olov Enquist suit fidèlement les faits historiques. Son écriture est limpide, acerbe et d’une précision chirurgicale. La lecture est simple grâce à la concision du récit. Cependant jouant avec une structure romanesque, l’auteur sait tenir son public en haleine. Il rend captivant son intrigue grâce à la description du trio Christian VII / Struensee/ Guldberg. La figure de Guldberg est très bien esquissée faisant de lui un double opposé à Struensee. De même, le lecteur suit avec intérêt les intrigues et particulièrement les plans du grand complot contre Struensee. La description du procès et les intimidations de Guldberg, futur ministre sont tout simplement grandioses. C’est un roman historique saupoudré d’ingrédients propres au roman d’espionnage.

En conclusion, je conseille chaudement le roman et le film (son adaptation) de Nikolaj Arcel, « A royal Affair » paru dans les salles obscures en 2012. Le grand acteur Mads Mikkelsen offre ici une de ses meilleures interprétations dans le rôle de Struensee.


Traduit du suédois par Marc de Gouvenain et Lena Grumbach
Editeurs: Actes Sud, 2000
368 pages
23,10 euros

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature nordique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s