Issun Bôshi de Icinori

ISSUN_BOSHI_menzione_Fiction_BRAW2014
Pas plus grand qu’un pouce

Le récit commence de cette façon:

 » Dans un pays lointain, il était un couple de paysans sans enfant. Chaque jour, pour se donner du courage sur le chemin des champs, ils chantaient: « Nous voulons un petit, même s’il est tout petit… »

Le Génie du Destin exauce leur vœu mais l’enfant est tout petit, «  aussi petit que le pouce d’un enfant. » Cependant, il lui arrivera beaucoup d’aventure car il est vif, malin et pleines de ressources. Comme tout conte traditionnel, la psychologie des personnages reste absente. Seuls sont présents les stéréotypes. On peut rapprocher ce récit de l’histoire de David contre Goliath ou encore de celle de Tom pouce ou enfin des aventures de Kirikou. Cependant, ce qui attire le lecteur est assurément le travail des illustrations. Les tons prédominants sont ici le bleu cobalt et l’orange tirant sur l’ocre accompagnés de toutes les nuances et camaïeux du bleu et du jaune. Les traits sont estompés et réduits au minimum car l’auteur semble vouloir privilégier la technique de l’estampe.

En conclusion, c’est un très beau livre qui suscitera des vocations de lecteurs au jeune public.


Editeurs : Actes Sud Junior, 2013
16,90 €

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature de jeunesse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s