L’Anniversaire de Pierre Mornet

91162082
J’ai rêvé de toi, ma douce amie

L’Anniversaire est un récit qui célèbre l’amitié avec beaucoup de poésie. Placé sous la protection de Gérard de Nerval, le récit commence par la citation d’un de ses vers: « Le rêve est une seconde vie« .

Le lecteur pousse alors la porte et entre dans l’univers de la nuit et des visions nocturnes. Une jeune femme aux traits mélancoliques tombe dans le puits du sommeil, un coquelicot rouge aux pétales légers lui voile un œil. Le coquelicot accompagne le lecteur au fil de l’histoire. Fleur tutélaire, Pierre Mornet lui redonne ses lettres de noblesse puisqu’il représente le rêve et le sommeil et qu’il est la fleur de Morphée dans la mythologie gréco-romaine. Cependant, il cadre bien avec notre histoire car dans le langage des fleurs, il évoque le souvenir…

« Je tombe de sommeil, tombe et retombe en enfance. » Le lecteur tombe avec elle. Il retourne avec elle en arrière, dans son enfance où tout a commencé: l’égarement dans la forêt, le basculement dans l’autre monde, la rencontre de l’amie et bien sûr le face-à-face avec la Reine de la Nuit….

L’anniversaire célèbre l’amitié entre deux êtres et la loyauté qui traverse le temps, bravant les dangers pour garder ce noble sentiment intact malgré les obstacles. La phrase de la quatrième couverture  » C’est l’amie dont je rêvais, je suis l’amie qu’elle attendait » fait écho à une autre, très célèbre de Montaigne évoquant sa relation avec La Boétie « (…) parce que c’était lui et parce que c’était moi« . Le récit est limpide. Les phrases sont courtes car dans l’amitié on n’a pas besoin du superflu ou de l’artifice mais seulement de la fidélité et de la sincérité. Les illustrations sont étranges, les personnages et leurs visages occupent tout l’espace. De même, la nature est ici magnifiée par l’exubérance de la faune et de la flore. Elle est vierge de toute intrusion humaine qui cela pourrait fissurer le pacte entre les deux jeunes filles. Les planches insistent sur les contrastes et le jeu de la lumière rendus possible par l’utilisation du pastel. Cette technique achève le travail de l’artiste en donnant aux personnages et aux paysages quelque chose d’évanescent et d’atemporel.

L’anniversaire est un vrai régal des yeux. Derrière l’histoire, c’est aussi un travail d’artiste qui est ici mise en valeur. Assurément le lecteur tient là un ouvrage d’art qui sied aussi bien aux jeunes lecteurs curieux qu’à l’adulte qui veut retomber en enfance.


Editeurs : Autrement Jeunesse, 2013
16,50 €

 

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature de jeunesse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s