Plume de Isabelle Simler

plume-simler
Chronique d’Abigail

Une petite ombre féline parcourt, malicieuse, chacune de planches de ce livre.
Mais qui est-ce donc?
C’est Plume! Et le petit chat à l’allure de panthère, yeux jaunes sur robe noire, sera donc le guide facétieux de ces pages.
Celles-ci s’ouvrent sur une présentation précise et délicate de toute une variété de plumages; ornithologue artiste, Isabelle Simler les offre à notre examen. De la petite plume jaune-or, attendrissante, du poussin à la longue plume immaculée du cygne, sans oublier celle, taquine, du jaseur ou celle, poétique, du guêpier ou pourquoi pas celle, bleue, précieuse du choucador.
Mais voyons voir? Laquelle choisir? Laquelle est la plus belle?
Plume hésite, et les choisira toutes! L’oeil du jeune lecteur (et du moins jeune…) devine une ombre fugace et pleine d’humour, admirant de concert avec lui chaque variété d’oiseau et la plume qui lui appartient.
Chaque page offre la présentation drôle, délicate d’une espèce de volatile. Chacun se voit saisi, croqué, stylisé tout en courbes et en cercles, la prunelle emplie de vie. Ainsi en va-t-il de l’oie et de son oeuf, du paon si fier, à la roue déployée derrière laquelle on devine, en filigrane, la silhouette de l’hésitant félin.
Nul ne sera oublié; ni les oiseaux de mer, ainsi de la mouette, ni l’oiseau lointain comme le flamboyant ibis. Ni les oiseaux du jardin, à l’image de la coquette mésange, du tendre rouge gorge. Ni ceux de la basse cour, telle la pintade toute tachetée.
La gracieuse cigogne trouve toute sa place, l’aigle autoritaire, le merle discret, l’adorable martin-pêcheur près duquel Plume prend la pose…
Chacun se voit admiré, qu’il soit pigeon ou dindon, canard, poule, ou messagère des beaux jours telle l’hirondelle affûtée…
Voilà un bel hommage, tout de douceur, qui se referme sur le clin d’oeil  à la légendaire paresse du félin domestique. Car, enfin, si Plume collectionne les plumes, c’est pour mieux rêver sur un oreiller rembourré!
A souligner, enfin, pour tous les amis de la gent ailée, que ce beau livre pétillant est recommandé par la Ligue de Protection des Oiseaux. Une belle reconnaissance justifiée.


Editions Courtes et Longues
22 euros

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature de jeunesse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s