Le cosmos et le lotus de Trinh Xuan Thuan

LE_COSMOS_ET_LE_LOTUS_DOC 145
Interrogation sur la science et son rapport à la spiritualité

Le lecteur peut considérer Le cosmos et le lotus comme une autobiographie mais aussi comme un ouvrage de vulgarisation de la physique quantique et de l’astrophysique. En effet, TXT explique non seulement son parcours personnel qui l’amène à devenir un scientifique très connu mais il retrace aussi l’Histoire de son pays en montrant l’imbrication ou l’emboîtement de la petite histoire (la sienne) dans la grande (celle du peuple Viêt). On sent au fil des mots la douleur d’un homme (séparation avec sa famille, solitude d’un jeune étudiant de 18 ans dans l’immensité de l’espace américain, son impuissance face à la dictature et la déportation de son père dans un « goulag » viêtnamien) masquée par la pudeur de l’écriture. Cependant, l’ambition du livre se veut aussi être didactique. Ainsi en langage simple, l’auteur partage t-il avec nous, des néophytes de sa science, les théories les plus complexes (théorie des cordes, du chaos, le théorème de Gödel, l’effet Doppler…) afin de nous faire connaître sa passion et ses angoisses quant à l’avenir (pollution, désastre écologique, utilisation de la science à des fins destructeurs comme ça a été le cas du projet Manhattan ou encore du projet « Jason »). Il livre aussi ses convictions telles que l’éthique et la morale, gardiennes de la démesure et de la convoitise, vices auxquels les scientifiques ne sont pas épargnés car ils sont, pour la plupart, sous les pressions gouvernementales.

Mais l’intérêt de l’ouvrage réside dans la dernière partie de son raisonnement: la conciliation des impossibles, la science (le cosmos) et la spiritualité, ici le bouddhisme (le lotus). Pour TXT, la science ne donne pas la sagesse. Elle fait régresser l’homme à bon escient car en résolvant une question, le scientifique se retrouve face à une multitude d’autres équations. De ce fait, il est près de la vérité mais seulement de façon asymptotique. La science donne un but existentiel: comprendre le tout et sonder le projet de l’univers. Ce qui pousse l’homme à aller plus loin dans sa quête car la vérité sur l’origine de l’univers se dérobe devant l’œil géant du télescope. Cette insatisfaction / satisfaction procure au scientifique une forme de contentement qui n’atteindra jamais son seuil paroxystique.

Pour TXT, la spiritualité permet au scientifique de ne pas rester dans sa tour d’ivoire mais de rapprocher de l’humain et d’éprouver de la compassion au vivant et au non vivant car selon l’auteur, nous avons tous pour cousins germains les rossignols, les fleurs, les poissons et nous sommes tous issus d’un seul ancêtre …une bactérie!

En conclusion de cette chronique, une citation extraite du Hors-Série Sciences & Avenir (Janvier/Février 2012 « Qu’est-ce que l’homme ? ») vient nourrir notre réflexion sur la place de l’homme dans l’univers et nous invite à plus d’humilité…

 » Notre existence a-t-elle un sens dans ce vaste univers? L’émergence de l’intelligence et de la conscience n’est-elle qu’un simple fait du hasard, un « accident de parcours » dans la longue marche de l’univers, ou était-elle inscrite dans les propriétés de chaque atome, étoile et galaxie, et dans chaque loi physique qui régit le cosmos? A force d’attaquer le mur qui cerne la réalité physique avec les marteaux-pilons que sont les lois physiques et mathématiques, cosmologues et astronomes se sont retrouvés nez à nez avec les théologiens. »

14974

Né au Viêtnam en 1948, Trinh Xuân Thuân (TXT pour faire bref) quitte précipitamment son pays en guerre. De formation d’abord française (il a fait ses classes jusqu’au Baccalauréat dans les écoles françaises au Viêtnam), il s’installe aux Etats Unis pour faire ses études scientifiques. Il obtient sa thèse de doctorat d’astrophysique à Princeton en 1974. Devenu citoyen américain, il enseigne à l’Université de Virginie à Charlotteville. Il vit aux Etats Unis et donne des conférences dans le monde entier et surtout à Paris et à Hanôi. Il est parfaitement trilingue. Il a écrit de nombreux ouvrages et d’actes de colloques. Parmi ses meilleurs titres se trouvent La mélodie secrète: et l’homme créa l’univers (1988), Le chaos et l’harmonie: la fabrication du réel (1998) et L’infini dans la paume de la main (2000). On peut aussi visionner le DVD Un regard sur l’Univers dans lequel il explique son travail et sa vision du rapport que l’homme entretient avec l’univers.


Editeurs : Albin Michel, 2011
259 pages
19 €

Publicités
Cet article, publié dans Essais/Histoire/Géopolitique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s