Dialogue avec la gravité de Ushio Amagatsu

9782742730520
Ushio Amagatsu est danseur et chorégraphe japonais. Il est fondateur et animateur de la compagnie Sankai Juku depuis des années 70. Le Dialogue avec la gravité dévoile la profonde spiritualité de cet homme voué à son art. Il souligne aussi le lien qui existe entre la danse et la philosophie. Il a été publié en 2000 en France par Actes Sud.

Dialogue avec la gravité est un texte d’une cinquantaine de pages dans lequel Ushio Amagatsu explicite la relation du corps à la gravité terrestre. C’est une relation complexe oscillant entre l’asservissement (le corps est prisonnier de la gravité terrestre) et l’affranchissement.

« (…) car le corps s’abandonne alors totalement à la pesanteur. Il suffit alors, dans cet état, de mouvoir, fût-ce très légèrement, une partie du corps, un pied, un bras ou la tête, de créer ainsi une tension, pour comprendre, au moment où on la relâche, combien le corps est soumis à la gravité, combien chacune de ses parties a un poids » (p.18)

Cependant, l’affranchissement est possible grâce à la danse. Celle-ci permet au danseur et au public de renouer contact avec la mémoire ou les mémoires: mémoire aquatique des eaux primordiales, mémoire océanique jalousement gardée par des créatures marines avant l’avènement de l’homme… Car pour Ushio Amagatsu,

« (…) la danse commence dans le processus qui précède la naissance, dans la répétition d’une évolution qui prit des centaines de millions d’années ».

On remémore ses vies antérieures où on était encore bactérie, poissons; où on était dans le tout – rien, l’impermanence des choses. La danse permet de toucher l’éveil (au sens bouddhiste du terme). Chaque mouvement traduit la métamorphose et la mutation lente de l’univers et de l’homme jusqu’à son état actuel de développement:

 » Mon premier pas « sent » la surface de l’eau, tandis que le haut du corps est caressé par le vent. Mon second pas perçoit une surface de sable, un sable très fin que je respire, dont mes oreilles écoutent le souffle, j’observe l’itinéraire, pour m’apercevoir bientôt que ces pas prirent plusieurs dizaines de milliers d’années.  »

Au delà d’une réflexion sur la danse comme expression artistique, Dialogue avec la gravité est aussi un texte philosophique et spirituel qui ne cesse de questionner sur notre rapport au monde et à nous même.


Traduit du Japonais par Patrick de Vos
Editeurs : Actes Sud, 2000
48 pages
7,70 €

Publicités
Cet article, publié dans Essais/Histoire/Géopolitique, Littérature japonaise, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s