Fleur de cendre de Annick Combier et Anne Romby

Réminiscence du conte

Dans la tradition des contes et légendes, Fleur de Cendre et Cendrillon ont des points communs.

En effet, les histoires se ressemblent sauf que dans Fleur de Cendre, la marâtre n’intervient pas dans le récit. Seules, les jeunes soeurs de l’orpheline la tourmentent et la maltraitent.

Le lecteur retient les magnifiques illustrations colorées tels que les motifs chatoyants d’un kimono.

En conclusion, Fleur de cendre permet aux petits comme aux grands de passer un moment en compagnie d’un univers plein de charme et de féérie. Il permet aussi aux enfants de voyager à travers le temps et l’espace en visitant d’autres pays et contrées.

L’histoire contée ouvre son esprit à l’universalité des contes et mythes du monde.


Editions: Milan
37 pages

10,90 euros.
Dès 5 ans

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature de jeunesse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s