Archives de catégorie : Littérature américaine

Voici venir les rêveurs de Imbolo Mbue

American way of life «  Par un jour de soleil, il était difficile de voir jusqu’où la tour Lehman Brothers s’étirait dans le ciel. Ses façades semblaient monter en flèche sans jamais s’arrêter, comme une interminable lance, et même si … Lire la suite

Publié dans Littérature américaine | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Le vieux saltimbanque de Jim Harrison

La vie est une fête The ancient minstrel est le titre originel du roman posthume de Jim Harrison. Traduit en français par Le vieux saltimbanque, il ne rend pas, de façon pertinente et judicieuse, la pensée de l’écrivain, disparu voilà … Lire la suite

Publié dans Littérature américaine | 3 commentaires

Novembre de Josephine Johnson

Chronique d’Abigail Le titre, à lui seul, pose un décor, évoque une poésie de paysage en fin d’automne, d’arbres ocres et dénudés, de ciel gris et bas. Il pose, aussi, une temporalité, un instant, corroboré par: » A présent, je revois. » , … Lire la suite

Publié dans Littérature américaine | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Entre les jours de Andrew Porter

Chronique d’Abigail Entre les Jours est la chronique d’une implosion familiale. Non pas selon une modalité spectaculaire et explosive, mais par un effet d’accumulation de menus faits, de petites contrariétés, le cumul de micro instants qui finissent par s’effilocher. Par … Lire la suite

Publié dans Littérature américaine | Tagué , , , , | 2 commentaires

Le pique – nique des orphelins de Louise Erdrich

Chronique d’Abigail Ce roman de l’écrivaine Américaine Louise Erdrich possède une saveur âpre et de puissantes envolées. L’histoire se déroule des années 30, dans le Dakota du Nord, aux années 70. Soit 40 années de plusieurs destins entremêlés… Au départ, … Lire la suite

Publié dans Littérature américaine | Tagué , , , , | 4 commentaires

L’homme de la montagne de Joyce Maynard

Chronique d’Abigail Il y a cette montagne, ce haut paysage qui étend sa domination immobile et son ombre sur le lotissement pour classe moyenne américaine, lové au coeur de la Cité de la Splendeur Matinale. Là, sur le seuil des … Lire la suite

Publié dans Littérature américaine | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Le musée de l’inhumanité de William H.Gass

L’étrange destin de monsieur Joseph Skizzen « La maison gothique où il vivait avec sa mère possédait plusieurs combles, et Joseph Skizzen avait décidé de consacrer l’un d’eux aux ouvrages et aux coupures de journaux qui composaient son autre passe –temps : … Lire la suite

Publié dans Littérature américaine | Laisser un commentaire